#1 Bubbles Bubbles 2 #2 #3

Jessica Gaillard

 

Educatrice Spécialisée

Intervention à votre domicile

Prise en charge précoce…

Accompagnement des enfants souffrant de troubles envahissants du développement, dès le plus jeune âge.

… des troubles de votre enfant…

Prise en charge éducative à domicile, individualisée; un espace privilégié.

… dans une dimension quotidienne

Accompagnement, soutien.

Présentation

JESSICA GAILLARD

Educatrice spécialisée diplômée en 2013, je me suis largement intéressée aux troubles de la communication et des apprentissages.

Je me suis ainsi intéressée aux méthodes de communication alternatives possibles, et leur utilisation dans une dynamique quotidienne, ainsi qu’aux espaces d’expressions et leurs modalités.

Ainsi, en travaillant auprès de jeunes enfants souffrants de troubles envahissants du développement et dont les capacités relationnelles et la communication étaient altérées, j’ai souhaité me former au PECS.

 

Un parcours professionnel plus détaillé…

Après une première expérience d’éducatrice spécialisée au sein d’un Institut d’Education Motrice, j’ai pu travailler au sein d’un Hôpital de jour, proposant une prise en charge précoce des troubles de l’enfant.

Ainsi, j’ai pu découvrir le handicap moteur, souvent associé à un retard intellectuel et des déficiences motrices amenant les parents et les professionnels à aménager l’espace des jeunes, et leur permettre de vivre au mieux cette période de transition, entre l’enfance et l’adolescence, ou entre l’adolescence et l’âge adulte.

J’ai ensuite souhaité travailler au sein d’un Hôpital de Jour, dès l’obtention de mon diplôme. C’est ainsi que pendant plus de deux ans, j’ai pu accompagner au quotidien de jeunes enfants âgés de 2 ans ½ à 6 ans, souffrants de troubles envahissants du développement.

Cette expérience m’a permis de développer mes compétences, et une méthode de travail rigoureuse.

J’ai pu mettre en place de façon opérationnelle le PECS auprès de certains enfants.

Mes différentes expériences professionnelles m’ont permis de travailler auprès de tout jeunes enfants, d’adolescents, et même d’adultes.

J’ai pu découvrir différents systèmes de communication (Makaton, pictogrammes divers, PECS), auprès de différents publics. Néanmoins, je reste largement séduite par le PECS, par son accessibilité et son universalité. Ce système de communication demande un large investissement, mais les efforts ne sont pas vains.

Forte de mon expérience professionnelle et de la mise en place de façon opérante de ce système de communication auprès de jeunes enfants, je peux vous accompagner dans sa mise en place, au domicile et sur les différents lieux de vie.

***

Quel bonheur de voir un enfant devenir un vrai « pecseur », formuler des demandes de plus en plus complètes, et même être à l’origine de l’interaction!

Je pourrais écrire des lignes entières sur cette pratique.

***

J’ai par ailleurs été séduite par l’approche proposée par la mise en place du PECS: une approche individualisée, centrée sur l’individu.

Au delà, le PECS a pu permettre d’intégrer un troisième élément dans l’échange: l’image. Ainsi, lorsque l’élève nous formule une demande, cette dernière peut être considérée comme moins « violente ». En effet, l’image va pouvoir jouer un rôle de tiers dans l’interaction, moins directe. C’est un point important, pour ces enfants dont les difficultés éprouvées dans domaine relationnel peuvent constituer un large frein dans l’initiative de l’interaction.

Et puis, au sein d’une institution ou à la maison, le PECS c’est aussi repenser toutes les opportunités de communication, et les éléments motivants d’un travail demandé.


Alors, je me suis formée à l’ABA fonctionnel, reposant également sur une approche pyramidale de l’éducation.

Encore une fois, j’ai été captivée par cette approche: partir des compétences de l’enfant, pour l’emmener vers l’émergence des possibles; repenser les différentes tâches du quotidien que nous tentons d’apprendre à notre « élève ». En effet, lorsque nous analysons de plus près une simple tâche comme  « se laver les mains », nous nous rendons rapidement compte que c’est une multitude de compétences que nous demandons à notre élève.

Par ailleurs, un des éléments clefs de cette approche est l’analyse contextuelle des comportements. Cette analyse permet de considérer les troubles, de (tenter de) trouver leur fonction et de voir comment nous pouvons agir dessus. Cette approche, avec le recul et l’analyse qu’elle propose, me semble véritablement pertinente.

Bref, une dynamique d’accompagnement complexe, intense, mais captivante! Je me retrouve dans cet accompagnement, fin d’observations et d’analyse, au plus près de l’enfant, et en lien avec un environnement que l’on oublie trop souvent. Le bruit, le tic-tac d’une horloge, un mouvement d’air, … Bienvenue au pays des sensations, qui passent parfois inaperçues, mais qui peuvent constituer de douloureuses sensations.


Dans le pays des sensations, j’ai pu rencontrer des enfants et adolescents souffrants de troubles alimentaires, ou dont les repas devaient être mixés/mastiqués.

Alors, je me suis beaucoup intéressée à la sensorialité et à l’aménagement des repas. Ce temps de la journée, anodin pour certains, particulier pour l’autre, n’est pas vécu de la même façon par tous. Le repas, ce n’est pas seulement s’alimenter.

Sensible à cette question de la sensorialité et des enjeux du repas, j’ai pu proposer des temps plus sensoriels d’accompagnement, pour travailler autour des cinq sens, dont le repas est une concentration massive: du bruit, des mouvements, des couleurs, des textures, une masse d’information à avaler… Ce fût aussi l’occasion de pouvoir travailler sur des zones particulières du corps (zone orale, tête), et sur la motricité de l’enfant. Ces temps de prise en charge et mon intérêt grandissant sur la thématique des repas et de la sensorialité  des personnes (hyper-sensorialité ou hypo-sensorialité) m’ont amenée à échanger régulièrement avec mes collègues orthophonistes, psychomotriciennes, psychologues et infirmières.

Dans cette dynamique, j’ai aussi proposé des temps de « patouille », de cuisine, de repas individuel,  … Place à l’inventivité et à la créativité!

∇ ∇ ∇

En travaillant au sein de l’Hôpital de Jour, j’ai pris un réel plaisir à travailler auprès et avec les familles.

Lorsque les échanges avec les professionnels sont possibles, et que l’élaboration des objectifs peut se discuter conjointement,
pouvoir travailler en coordination est une réelle richesse. Cela permet surtout de fournir un accompagnement de qualité. 

Ce va-et-vient entre ce qui se passe à la maison et ce que nous pouvons travailler dans un autre espace est primordial dans l’accompagnement.  Bien conscients de l’écart possible entre les observations des professionnels au sein de l’établissement et des témoignages des familles, nous avons tenté, par le biais de rencontres régulières et la mise en place d’espaces de parole, de pouvoir nous rapprocher des familles. L’établissement n’était alors plus pensé comme un centre d’accueil ou de soins, mais véritablement comme un lieu où l’on élabore ensemble, où les professionnels et les parents peuvent partager leur vécu et tenter de trouver des pistes de travail.

Ainsi, en lien avec l’équipe pluri-professionnelle de l’établissement, nous avons pu mettre en place des visites à domicile au domicile des enfants accueillis. Cette dynamique de travail a permis à chacun de percevoir la continuité du travail, de se sentir soutenu lorsque cela était nécessaire, mais aussi de pouvoir discuter du sens du travail proposé.

Ces visites à domicile, dans un souci de soutien et d’un accompagnement plus global du quotidien de l’enfant, a permis aux professionnels de mieux comprendre les difficultés rencontrées par les familles –in situ, et les soutenir dans leur démarche.

En proposant aujourd’hui mes services au domicile des familles et auprès de l’enfant,

c’est ce travail de coordination, de soutien et d’accompagnement que je souhaite retrouver.

Les différentes modalités de prise en charge proposées peuvent comprendre cet aller-retour

entre la prise en charge individuelle de votre enfant, et un accompagnement en votre présence.

2015     –     Participation à la journée « Miam-Miam » – Hôpital Robert Debré Paris
« Prise en charge précoce des troubles de l’oralité alimentaire »

2015     –     Formation à l’Approche Pyramidale de l’Education ABA – PYRAMID-PECS France

2013     –     Formation PECS PYRAMID-PECS France
(Picture Exchange Communication System)

Système de communication par échange d’image

2013     –     Diplôme d’Etat d’Educatrice Spécialisée (Diplômée)

2010      –     Licence en Sciences Humaines et Sociales (Sociologie, Mention AB)

2015               Intervention au séminaire de l’Hôpital de Jour « L’enfant et le secret »

2013               Intervention à la Journée de la Coordination de l’Action Sociale (Ville Evrard)), « Le socio-éducatif en psychiatrie, une place dans et hors le soin« , sur la prise en compte de l’accompagnement éducatif au quotidien des jeunes accueillis au sein de l’Hôpital de Jour

Mission / objectif

L'accompagnement éducatif à domicile, avant tout une prise en compte singulière
NUAGE DE MOT

          Consciente des difficultés rencontrées par les familles dans la région pour trouver un accompagnement adapté pour leur enfant, j’ai souhaité proposer des interventions directement au domicile des familles.

          Ainsi, partant de mes expériences professionnelles et de formation, je souhaite pouvoir vous proposer mes compétences, mon savoir-faire et mon savoir-être.

          L’accompagnement que je propose est une prise en charge singulière de votre enfant, partant de vos témoignages et des différentes observations. Ainsi, c’est par une élaboration conjointe des axes de travail que je souhaite intervenir; travailler à domicile, c’est aussi pour moi l’opportunité de pouvoir composer avec vous. Ce lien particulier avec les familles est pour moi un des éléments clés d’une prise en charge cohérente. Il convient donc de pouvoir réellement échanger ensemble, sur les axes de travail et les moyens mis en œuvre. Pouvoir échanger, c’est aussi articuler une prise en charge qui a le plus de sens pour votre enfant.

          ⇒ Vous l’aurez compris, les échanges sont les bienvenus … et essentiels!

          Au delà de ces échanges, une des valeurs importantes dans l’accompagnement que je propose est de partir des expériences de l’enfant vécues comme positives pour lui. En d’autres termes, pouvoir utiliser les sensations ou centres d’intérêts qu’il apprécie.

          Une expérience positive permet une mise au travail moins éprouvante!

Alors bien sûr, nous irons parfois travailler sur des points qui peuvent lui être difficiles, mais c’est aussi le propre de l’apprentissage. Quel apprentissage ne nous as pas été fastidieux par moment?

          Mon accompagnement repose autant que faire se peut sur les compétences de votre enfant. Une petite tâche maîtrisée, c’est autant d’élément de réussite et donc une expérience « positive », qui peuvent nous servir pour travailler l’apprentissage.

          Attention ! Il ne s’agit pas de travailler sur tout en même temps !

Un objectif par séance, dont nous échangerons au préalable ensemble, fonction de vos demandes et des observations.

(Mieux vaut ne pas se disperser, mais rester fonctionnel ! Ceci ne veut pas dire que nous ne travaillerons pas sur le point soulevé, mais qu’il faut aussi laisser le temps à l’enfant pour l’apprentissage, et ainsi respecter son rythme)

∇ ∇ ∇

Mon intervention se veut être une intervention  de soutien et d’accompagnement des familles, selon les réussites et difficultés rencontrées. Cet accompagnement peut être proposé dans différentes situations: absence de prise en charge au sein d’un établissement, en complément d’autres interventions, en soutien à la famille au domicile, … Il s’agit d’une intervention modulable, ajustable, selon vos demandes, vos besoins et ceux de votre enfant.

 

Nous déterminerons ensemble des objectifs à court et moyen terme, ré-ajustables selon l’évolution de votre enfant.

Des comptes rendus seront rédigés en fonction du contenu et du déroulement de chaque séance peuvent être disponibles.

Les parents sont de véritables acteurs, partie prenante de cet accompagnement, car sans eux rien n’est possible. C’est le travail de chacun, cumulé et partenaire, qui permet l’accès à un cheminement.

 

 

 

 

Mon intervention repose sur une observation de l’environnement de l’enfant, de ses compétences et de son comportement. Il en résulte une prise en compte des troubles et des difficultés éventuellement rencontrées par la famille.

Ces observations font l’objet d’un entretien avec la famille, à l’issu duquel les axes de travail et les moyens mis en œuvre sont élaborés. Il s’agit là de tenter d’atteindre certains objectifs.

 

 

Ces objectifs peuvent être divers:

autonomie quotidienne,
prise de confiance, estime de soi,
travail sur table,
socialisation, …

∴    Il s’agit là de pouvoir travailler auprès de l’enfant et avec la famille, tout veillant à respecter le rythme de l’enfant. Le bien-être de celui-ci est une mes premières préoccupations. Ainsi, les séances comporterons toujours un temps de plaisir, à l’écoute de l’enfant, lui offrant telle « une bonne grand-mère » des sensations ou objets désirés, et sans dangerosité.

∴    L’accompagnement se veut structuré, et suffisamment souple pour permettre à l’enfant de s’y adapter lorsque cela sera jugé nécessaire.

∴    Des plans de leçon peuvent être élaborés, et des comptes rendus des séances seront rédigés. Ces derniers peuvent être transmis à la famille.

∴    Il s’agit d’un véritable travail de coordination, entre les différents partenaires de l’accompagnement éducatif de l’enfant, et de son développement.

∴    C’est à partir de ces observations et analyse que les séances suivantes seront élaborées.

Activités / Accompagnement éducatif

Diverses modalités d'intervention, vers un accompagnement singulier, à composer

Girl

Différents supports peuvent être proposés, selon les objectifs visés.

Ainsi, je dispose dans ma valise de jeux d’encastrement, de jeux de mémoire, d’activités manuelles, …

Libre place à la création et à l’inventivité. Ce temps de travail sur table peut être envisagé de 1000 façons… Temps individuel de prise en charge, ce temps est aussi un  espace privilégié, dual.

L’installation pour cette mise au travail et l’importance de l’espace sera primordiale.

cere3

Des interventions de nature variées peuvent être préparées. En effet, tout dépend encore des compétences à travailler, des appréhensions à faire évoluer.

Cela peut s’inscrire dans un travail autour de l’eau, avec différents supports, et éventuellement en différents lieux.

Cela peut aussi s’inscrire sur une prise en charge plus tactile et sensorielle, par le biais de techniques de relaxation, en modulant les textures et supports utilisés.

Ces activités sensorielles peuvent également permettre de travailler sur les émotions, par le plaisir ou l’appréhension des supports utilisés.

Il s’agit encore une fois de veiller à prendre en compte le rythme de l’enfant/du jeune, tout en tentant de développer ses compétences, et repousser le plus loin possible les appréhensions.

Ceci passe par l’intermédiaire de l’expérimentation, de l’expérience. C’est par une éventuelle répétition, ou une certaine modulation, que nous pouvons aussi permettre à l’enfant de s’inscrire dans ce travail.

Par ailleurs, nous sommes dotés de 5 sens, auxquels nous sommes plus ou moins sensibles. Chez les personnes souffrant de troubles envahissants du développement, l’un de ses sens peut être plus sensible. On parle alors de « canal sensoriel ». Ainsi, cette particularité sera à prendre en considération; elle peut être motrice ou bien contre-productive car trop envahissante (ou même désagréable).

 

Parmi les activités dites « sensorielles », je peux également proposer un travail autour des troubles alimentaires. En effet, lors du repas, c’est l’ensemble des sens qui sont sollicités, et un large travail autour de ce temps particulier de la journée peut être mené.

Il ne s’agit pas là de remplacer le travail pouvant être effectué par des orthophonistes, mais de pouvoir proposer un accompagnement coordonné. Les modalités d’intervention peuvent aller de la confection d’un plat simple, à la prise du repas, en passant par divers ateliers.

Kid

 

Travail sur l’extérieur, autonomie dans les transports,

Habilités sociales.

 

Il s’agit là d’un travail davantage axé sur le domaine relationnel et l’autonomie.

pecs

Travail sur un système alternatif de communication: le PECS.

 

Il s’agit d’un système de communication par échange d’image, qui vient renforcer, soutenir et augmenter le vocabulaire de l’élève (ce terme est ici employé en tant que tel dans la méthode).

Je peux vous proposer de vous accompagner dans sa mise en place auprès de votre enfant, poursuivre l’apprentissage de cette communication, ou utiliser ce système de communication s’il est déjà en place. Cela permettra par ailleurs de pouvoir disposer d’un partenaire de communication supplémentaire, afin que votre enfant puisse « s’exercer » à ne pas seulement s’adresser à vous (et oui, c’est un exercice!). La communication, pour être fonctionnelle, doit pouvoir être établie avec différentes personnes, et l’élève doit pouvoir interpeller la personne souhaitée, et lui formuler sa demande.

Il s’agit là d’un travail largement intéressant, pour lequel j’aurais besoin de vous dans les premières étapes de l’apprentissage, car c’est ainsi que ce système de communication se met en place.

Par ailleurs, cet accompagnement peut permettre de se sentir plus à l’aise dans votre pratique au quotidien, car pour que ce système de communication soit fonctionnel, votre enfant y aura recours tout au long de la journée.

 

Je dispose d’une pratique au quotidien de cet outil de communication, allant des premières étapes de mise en place à son utilisation plus « poussée », jusqu’au commentaire spontané.

 

220px-Colored_pencils_chevre

Je propose des interventions au domicile des familles, pour une durée variable à établir ensemble.

 

Mon intervention répond à une approche cognitivo-comportementale, structurée.

Je suis formée à l’ABA fonctionnel, et la réflexion proposée pour la prise en compte des troubles présentés comme inappropriés résulte de cette formation. Ainsi, il s’agit de considérer la fonction des troubles.

Partant des compétences de votre enfant, nous tenterons de développer ces dernières, et d’avoir un regard réflexif sur la fonction des troubles. En d’autres termes, comment faire pour que ce qui s’apparente à un trouble dans ce contexte, soit une compétence dans un autre contexte?

 Par ailleurs, si certains déficits sont présents, ils peuvent être pensés comme autant de compétences à développer. Il s’agit dans cette approche de permettre à l’enfant de ne pas se sentir en échec, mais d’être renforcé, par différents moyens, dans les efforts fournis.

 

∇ ∇ ∇

Par ailleurs, dans le cadre de mon intervention, je propose aux familles différentes modalités.

En effet, selon votre demande, je peux réaliser mon intervention en individuel pur, seule avec votre enfant, vous laissant disponible pendant ce temps. Ou bien, il est possible que vous soyez présent lors du temps de prise en charge. Là encore, tout dépendra du cadre, de votre demande, et de la nature de l’intervention. Cette présence peut être jugée nécessaire de façon constante ou occasionnelle. Néanmoins, la plupart du temps, les temps d’intervention sont pensés en prise en charge individuelle.

Quels sont les objectifs visés? Quel sens cela peut-il avoir pour la prise en charge et pour votre enfant que vous soyez présents sur ce temps? Tout ceci pourra être discuté et élaboré ensemble.

Quoiqu’il en soit, un temps de « débriefing » sera instauré à la fin de chaque prise en charge. Ceci nous permettra de faire le point sur le travail effectué le jour de la prise en charge, sur vos interrogations éventuelles, mais aussi vous permettre de continuer le travail enclenché. Les parents sont moteurs dans cet accompagnement, et sans vos précieuses informations, et faute de communication, la prise en charge risque d’en être moins fluide.

Vos remarques sont les bienvenues, et au delà des « catégories » proposées ici, c’est un travail singulier auprès de votre enfant qui se met en place.

Un souci constant de pouvoir faire émerger les compétences, en veillant à respecter son rythme, tels sont les objectifs généraux visés.

 

Articles / Actualités

Divers articles et recherches sur la prise en charge et la prise en compte des troubles
 

Zone d'intervention

***

Saint Paul les Dax (40)

et 30 km aux alentours

Au regard des distances et des temps variables dans la région, n’hésitez pas à me contacter.

Tarif

J’interviens à votre domicile au titre des services à la personne.

Ainsi, nous concluons ensemble un contrat, qui nous « lie », pour une durée d’intervention et les modalités d’accompagnement.

Nous rédigerons ensemble, le cadre de mon intervention (vos attentes, les objectifs visés et les moyens mis en œuvre, nécessité de préparation matérielle, présence des parents, … ).
→ 
Ceci nous permettra de clarifier vos attentes, et de les discuter.

Un temps de préparation à domicile est également conclu, et dépend du volume horaire défini ensemble.

> Intervention hebdomadaire de 0 à 3h

> Intervention hebdomadaire de 3h et plus

     Il comprend la préparation des supports et des séances, les appels aux professionnels intervenant auprès de votre enfant (école, prises en charges, activités) ainsi qu’un temps de rédaction des prises en charge. Cet écrit vous sera communiqué. Dans le cadre de mon accompagnement et avec l’autorisation des parents, de mini-vidéos peuvent être réalisées; elles permettent un visionnage à posteriori afin d’affiner la prise en charge.

 

 

Tarif horaire 24,44€ net (soit 35€ une fois l’exonération appliquée via le service CESU)

Ce tarif, en toute transparence, comprend le temps d’accompagnement, les frais kilométriques (aller-retour domicile), l’achat de matériel, une veille professionnelle (formation et ouvrages), les cotisations employeur, ainsi que les congés payés. Il s’agit donc d’un tarif clair, sans surprise.

Pour tout renseignement, y compris sur les difficultés de financement, n’hésitez pas à me contacter par mail, rubrique  » Contact « .

Par le biais du service à la personne, le règlement peut s’effectuer pour tout ou partie en CESU, espèces ou chèque.
Ci-dessous, le fonctionnement du CESU, les avantages fiscaux, le mode d’obtention des CESU et allègements éventuels.

 

∇ ∇ ∇

Fonctionnement

La famille doit s’inscrire sur le site internet http://www.cesu.urssaf.fr , afin de déclarer mon activité à leur domicile. Ceci est gratuit et simplifie les démarches. Cela permet surtout de déclarer l’activité réalisé à votre domicile.

C’est le service qui s’occupe des formalités « administratives ». En revanche, vous devez déclarer mes heures d’intervention. Ceci vous permettra également de pouvoir obtenir un éventuel crédit d’impôt ou réduction d’impôt.

C’est l’avantage du CESU… Ce qui est payé et déclaré peut pour partie être pris en charge.

Les tickets CESU peuvent être obtenus par le biais de votre employeur, ou parfois par le Conseil Général, ou même la MDPH (Maison des Personnes Handicapées) pour financer une prise en charge telle que je la propose. A vous de déterminer le volume horaire, mais le ticket sera « crédité » d’une certaine somme.

 **

Attention!

Les familles percevant l’AEEH (Allocation d’Education de l’Enfant Handicapé) ou la P.C.H. (Prestation de Compensation du Handicap)
seront exonérées des cotisations patronales de Sécurité Sociale.

Une brochure détaillant ces droits a été éditée par le service CESU URSSAF.
Cliquez-ici pour la télécharger.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter le service dédié via le site du Chèque Emploi Service Universel,
ou sur le site des particuliers employeurs, www.net-particuliers.fr.

A tout moment, vous pouvez estimer vos exonérations sur le site internet www.cesu.urssaf.fr, rubrique « Simulation »> »Calculez vos cotisations »
Le formulaire vous proposera d’indiquer le salaire net (soit 24€44), afin d’estimer vos droits, au regard de la situation renseignée.

cesu_decl_prefinance

 

 

Il existe donc deux sortes de CESU :

 

Le CESU déclaratif

→ qui permet de déclarer la rémunération d’un salarié à domicile.



Le CESU préfinancé, délivré par votre employeur privé ou public et/ou votre comité d’entreprise ou par un financeur de prestations sociales (Conseil départemental, mutuelle…)

→ qui permet de payer un organisme de services à la personne ou un salarié à domicile.

 

Source internet: http://www.entreprises.gouv.fr

 

Contact

--

Une question? Besoin d’un renseignement complémentaire?

Je reste disponible pour toute demande,

n’hésitez pas à me contacter par mail (contact.jgaillard@gmail.com),

ou par téléphone au  07 52 24 46 48

(du lundi au vendredi, 9h/19h).





Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

Carte de Visite, Jessica GAILLARD Educatrice Spécialisée Formée PECS et ABA fonctionnel Approche cognitvo-comportementale Intervention à domicile, Landes (40)